Emploi, Formation, Compétences

    
Des carnets de commandes remplis, et des perspectives structurantes pour l’emploi dans la filière


En ligne avec les besoins de ses adhérents, le GICAN se mobilise pleinement pour la promotion des métiers des industriels de la mer et la mise en adéquation des formations avec les besoins des industriels. La densité du carnet de commande des industriels génère de forts besoins en recrutement dans la filière. Ces besoins existent sur l’ensemble de la chaîne hiérarchique, qu’ils soient pour des ouvriers et techniciens de niveau bac à bac + 3, indispensables à la conception, la construction et la maintenance des navires, ou pour le niveau ingénieur (bac+5), à des postes qui souvent n’existaient pas il y a encore quelques années.

Dans son ensemble, et en supposant que le plan de relance permette de restaurer rapidement la dynamique de croissance du secteur, l’industrie navale prévoit de recruter 30 000 personnes dans les 10 prochaines années, dont 10 000 créations de postes, et avec un besoin immédiat d’environ 1500 postes à pourvoir dans les différentes entreprises. Pour l’ensemble de la Filière des Industriels de la Mer, les besoins sont estimés à 70 000 recrutements, dont 22 000 créations nettes d’emplois, ce qui souligne le dynamisme de ses activités.

Des difficultés de recrutement persistantes, qui nécessitent un travail dans le temps long

Cependant, depuis plusieurs années, l’industrie navale française peine encore à attirer et à recruter.
Face à cette situation, le GICAN et ses adhérents travaillent pour la promotion des métiers de l’industrie navale, à forte valeur ajoutée et avec de nombreuses opportunités d’emplois, et pour la mise en adéquation des formations avec les besoins des industriels, afin de ne pas avoir à recourir à un temps de formation en interne à l’issue des recrutement, couteux en ressources et en temps.

C’est pour cela que le GICAN est partenaire fondateur du Campus des Industries Navales, qui œuvre sur l’ingénierie pédagogique, avec la création de blocs de compétences permettant de compléter les formations déjà existantes.

Le Campus des Industries Navales et le GICAN ont créé le Navire des Métiers, qui a vocation à présenter les métiers de la filière aux jeunes, et a été inauguré en 2018 à l’occasion d’EURONAVAL. Tout au long de l’année, les équipes du Campus des Industries Navales et du GICAN, en lien avec les industriels du secteur, ont parcouru les évènements grands publics en France pour faire connaître les opportunités d’emploi de l’industrie navale et maritime française.

Enfin, à l’échelle européenne, le GICAN est partenaire du projet ASSETS, financé par la Commission Européenne, dont l’objectif est de créer et maintenir des ressources en compétences suffisantes pour les besoins du secteur de la Défense. Le GICAN participe aussi au European Social Dialogue Comittee for Shipbuilding, comité tripartite dont fait partie SEA Human, comité de SEA Europe. Jacques HARDELAY, président du Chantier Naval de Marseille et administrateur du GICAN, préside ces deux instances.