Campus des Industries Navales


> 10 000 postes à pourvoir dans l’industrie navale, dans les 10 prochaines années


Afin de pourvoir aux besoins en recrutement des industriels, qui prévoient près de 10 000 créations de poste dans les 10 prochaines années, le GICAN a lancé en 2018 l’initiative du Campus des Industries Navales (CINav), aux côtés de nombreux partenaires publics et privés. Le Campus des Industries Navales œuvre sur l’ingénierie pédagogique, afin de développer des blocs de compétences pour compléter des formations déjà existantes, grâce au concours des industriels et des spécialistes en ingénierie pédagogique. Le projet regroupe :

Le CINav a inauguré le 29 novembre 2019 son bâtiment totem en présence de Jean-Michel BLANQUER, ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse, et de Loïg CHESNAIS-GIRARD, Président de la Région Bretagne.

Faire correspondre les qualifications aux besoins des industriels

Grâce à des centres de formation déjà labellisés, en coopération avec les Régions et avec les ministères de l’Education Nationale et de l’Enseignement supérieur, les adhérents du GICAN ont ainsi un travail de sourcing qui se trouve facilité. La labellisation leur assure que les formations correspondent à leurs besoins et sont en phase avec les évolutions des métiers industriels.

Le GICAN soutient et participe aux actions du CINav, notamment dans le cadre de l’Engagement de Développement de l’Emploi et des Compétences (EDEC), signé en novembre 2019 par le ministère du Travail, l’UIMM, l’OPCO2i et le CINav (en tant que représentant de la Filière des Industriels de la Mer). Le GICAN participe aux travaux relatifs à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) de la filière pour le secteur naval et maritime. La GPEC sera réalisée grâce à une enquête chiffrées (qualitative et quantitative) des besoins en recrutement sur les trois prochaines années, ainsi qu’une étude sur les capacités et la localisation des centres de formation, et la mise en place d’un système pérenne de recueil des données. Les travaux de la GPEC devront permettre d’identifier au mieux et de manière anticipée les besoins en recrutement, afin d’adapter les investissements et les efforts des acteurs de la formation et de valoriser le potentiel d’emploi de la filière. Des enjeux particuliers sont également pris en compte, comme la féminisation de la filière ou la reconversion des actifs.

Dès maintenant, restaurer l’attractivité des métiers de la filière

Enfin, le GICAN participe au Navire des Métiers, un projet du Campus des Industries Navales inauguré lors d’EURONAVAL 2018 par le ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse, Jean-Michel BLANQUER. Le Navire des Métiers présente de manière interactive les métiers de l’industrie navale (ingénieurs, soudeurs, tuyauteurs, …), avec des postes physiques et des postes en réalité virtuelle. En 2019/2020, le Navire était présent sur 29 évènements, pendant 101 jours, et a accueilli plus de 6500 jeunes.